Topographie [Texte imprimé] / Benoit, Colboc

Main Author: Colboc, Benoit, 1982-...., AuteurLanguage: français.Country: France.Publication: Description: 1 vol. (79 p.) ; 15 cmISBN: 9782490385256.Series: Singuliers pluriel, 2275-3893Classification: Abstract: Il y a une famille, ordinaire : inscrite dans son époque, avec ses habitudes, ses qu’en dira-t-on, son entre-soi ennuyeux. Chacun à sa place. La figure centrale est le père, et pourtant si peu là ; chacun s’appréhende en fonction de lui, sauf le « dernier » (le narrateur), décalé, hostile. Le suicide du père vient ébranler la distribution des charges et démentir les certitudes. Le "on ne dit rien à personne" s’entrouvre : refoulés pendant des années, les souvenirs de l'"enfant-prêté" refont surface. Les flous qui perduraient, déplacés sur le père et faisant de lui "un monstre", s'élucident. C'est avec une écriture boitillante, un récit désarticulé aux conjugaisons mélangées que l'auteur sature la fracture, puis la "concorde" possible entre père et fils, mais du côté d'une balafre commune : "je / tu / fondus / Nos démolis" -- dans l'ambivalence de la honte et de la culpabilité partagées..Subject: pédocriminalité | suicide | secret de famille
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
    Average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current library Call number Status Date due Barcode
Livre Le Brrrazero

"Parce que dans les braises de nos baises se tapit le feu de nos combats"

Collectif de transmission des mémoires queerrr. Coupable d'avoir commis le Brrrazero, centre de documentation, perché et expérimental où il se passe des choses avec des livres, du papier et les larmes de l'hétéropatriarcat.

Salle de lecture
R COL (Browse shelf (Opens below)) Available 100000001277

Il y a une famille, ordinaire : inscrite dans son époque, avec ses habitudes, ses qu’en dira-t-on, son entre-soi ennuyeux. Chacun à sa place. La figure centrale est le père, et pourtant si peu là ; chacun s’appréhende en fonction de lui, sauf le « dernier » (le narrateur), décalé, hostile.
Le suicide du père vient ébranler la distribution des charges et démentir les certitudes. Le "on ne dit rien à personne" s’entrouvre : refoulés pendant des années, les souvenirs de l'"enfant-prêté" refont surface. Les flous qui perduraient, déplacés sur le père et faisant de lui "un monstre", s'élucident.
C'est avec une écriture boitillante, un récit désarticulé aux conjugaisons mélangées que l'auteur sature la fracture, puis la "concorde" possible entre père et fils, mais du côté d'une balafre commune : "je / tu / fondus / Nos démolis" -- dans l'ambivalence de la honte et de la culpabilité partagées.

There are no comments on this title.

to post a comment.

Powered by Koha