Le VIH au Chili. Entre sécularisation et technocratie ; sous la direction de Renée Fregosi / Eduardo Carrasco Rahal

Main Author: Carrasco Rahal, Eduardo, 1962-...., écrivain, AuteurCoauthor: Fregosi, Renée, Directeur de thèse, Membre du jury;Merklen, Denis, 1966-...., Membre du jury;Bataillon, Gilles, 1956-...., Membre du jury;Flahault, Antoine, 19..-...., Membre du juryCorporate Author (Coauthor): Universit�e Sorbonne Paris Cit�e, 295;�Ecole doctorale Europe latine et Am�erique latine, Paris, 996;Universit�e de la Sorbonne Nouvelle, Paris, 985;Centre de recherche et de documentation sur les Am�eriques, 981Language: français ; of summary, français ; of summary, anglais.Country: France.Publication: Classification: Abstract: Récemment, le Chili a vu la victoire des politiques publiques de prévention et de soins de l'infection à VIH promues par la vérité technique de l'OMS et de l'ONUSIDA (notre acception de la vérité technique a été définie dans les derniers travaux de Michel Foucault). Pourtant, l'histoire récente des politiques de santé du Chili dans notre domaine de recherche nous incite à la prudence. Des questions telles que la responsabilité sociale des dépenses de santé ont connu des va et vient répétés dus aux bouleversements politiques de ces dernières décennies. Certains sujets cruciaux pour la prévention de la transmission verticale du VIH / SIDA, liés à la morale privée et à son influence sur les politiques publiques, comme dans le cas de l'avortement thérapeutique, ont longtemps été influencés par la dose laïcité permise par l'église catholique aux partis politiques chiliens les plus conservateurs. La promotion du préservatif comme seul moyen de prévenir la transmission sexuelle du VIH, simple vérité technique «connue» par les politiques publiques du Nord depuis les années 80, a partagé les campagnes de prévention officielles chiliennes avec abstinence et fidélité jusqu'en 2015. Cependant, si une vérité mérite notre sympathie, elle mérite en même temps l'aversion des secteurs de la population tout aussi respectables que nous. Si nous considérons avec bienveillance une vérité technique qui émerge du débat pour s'imposer comme «la vérité», ignorant que ce qui a vraiment été imposé est le prestige de la technicité, nous ignorons probablement le sens du combat politique comme objet scientifique. ; Recently, Chile lived the victory of public policies of prevention and care of the HIV infection as promoted by the WHO’s and UNAIDS technical truth (our meaning of the technical truth has been defined in the latest works by Michel Foucault). Yet the recent history of Chile's health policies in our research matters urges us to be cautious. Issues such as social responsibility of health spending have come and gone according to the political upheavals of the recent decades. Some crucial topics for the prevention of vertical transmission of HIV/AIDS, linked to private values and its influence on public policies, as in the case of therapeutic abortion, has long been under the influence of the dosage of secularity allowed by the catholic church to the most conservative political parties. The promotion of the condom as the only way to prevent the sexual transmission of the HIV, a simple technical truth “known” by the northern public policies since the 80’s, shared the official prevention campaigns with abstinence and fidelity till 2015. However, if a truth deserves our sympathy, it deserves at the same time the aversion of sectors of the population just as respectable as we are. If we consider with kindness a technical truth that emerges from the debate to impose itself as "the truth", ignoring that what has really been imposed is the prestige of technicality, we probably ignore the sense of political struggle as a scientific object. .Thesis: .Subject - Topical Name: Sida -- Chili | Pr�evention de la transmission sexuelle du sida -- Aspect religieux -- Chili | Sida -- Politique publique -- Chili | Politique sanitaire -- Chili | Politique et gouvernement -- Chili -- 1988- Subject - Form: Th�eses et �ecrits acad�emiques Subject: VIH/sida | Michel Foucault | Sécularisation | Technocratie | Prévention | Véridiction | ONUSIDA | Chili | Homosexualité Online Resources:Acc�es au texte int�egral | Click here to access online | Click here to access online List(s) this item appears in: Travaux universitaires
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
    Average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current library Call number URL Status Date due Barcode
Travail universitaire (Thèse, mémoire...) Big Tata

Bibliothèque numérique

En ligne
Link to resource Accès libre

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : Ecole doctorale Europe latine et Amérique latine (Paris)

Partenaire(s) de recherche : Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation), Centre de recherche et de documentation sur les Amériques (Laboratoire)

Autre(s) contribution(s) : Denis Merklen (Président du jury) ; Renée Fregosi, Denis Merklen, Gilles Bataillon, Antoine Flahault (Membre(s) du jury) ; Gilles Bataillon, Antoine Flahault (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Science politique Sorbonne Paris Cité 2018

Récemment, le Chili a vu la victoire des politiques publiques de prévention et de soins de l'infection à VIH promues par la vérité technique de l'OMS et de l'ONUSIDA (notre acception de la vérité technique a été définie dans les derniers travaux de Michel Foucault). Pourtant, l'histoire récente des politiques de santé du Chili dans notre domaine de recherche nous incite à la prudence. Des questions telles que la responsabilité sociale des dépenses de santé ont connu des va et vient répétés dus aux bouleversements politiques de ces dernières décennies. Certains sujets cruciaux pour la prévention de la transmission verticale du VIH / SIDA, liés à la morale privée et à son influence sur les politiques publiques, comme dans le cas de l'avortement thérapeutique, ont longtemps été influencés par la dose laïcité permise par l'église catholique aux partis politiques chiliens les plus conservateurs. La promotion du préservatif comme seul moyen de prévenir la transmission sexuelle du VIH, simple vérité technique «connue» par les politiques publiques du Nord depuis les années 80, a partagé les campagnes de prévention officielles chiliennes avec abstinence et fidélité jusqu'en 2015. Cependant, si une vérité mérite notre sympathie, elle mérite en même temps l'aversion des secteurs de la population tout aussi respectables que nous. Si nous considérons avec bienveillance une vérité technique qui émerge du débat pour s'imposer comme «la vérité», ignorant que ce qui a vraiment été imposé est le prestige de la technicité, nous ignorons probablement le sens du combat politique comme objet scientifique.

Recently, Chile lived the victory of public policies of prevention and care of the HIV infection as promoted by the WHO’s and UNAIDS technical truth (our meaning of the technical truth has been defined in the latest works by Michel Foucault). Yet the recent history of Chile's health policies in our research matters urges us to be cautious. Issues such as social responsibility of health spending have come and gone according to the political upheavals of the recent decades. Some crucial topics for the prevention of vertical transmission of HIV/AIDS, linked to private values and its influence on public policies, as in the case of therapeutic abortion, has long been under the influence of the dosage of secularity allowed by the catholic church to the most conservative political parties. The promotion of the condom as the only way to prevent the sexual transmission of the HIV, a simple technical truth “known” by the northern public policies since the 80’s, shared the official prevention campaigns with abstinence and fidelity till 2015. However, if a truth deserves our sympathy, it deserves at the same time the aversion of sectors of the population just as respectable as we are. If we consider with kindness a technical truth that emerges from the debate to impose itself as "the truth", ignoring that what has really been imposed is the prestige of technicality, we probably ignore the sense of political struggle as a scientific object.

Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : PDF

There are no comments on this title.

to post a comment.

Powered by Koha